Vous envisagez-vous de migrer votre infrastructure informatique vers le cloud. Pour passer avec succès de votre infrastructure informatique actuelle au cloud, des recherches approfondies et une approche réfléchie sont nécessaires. Si vous le faites correctement, votre entreprise peut tirer un avantage considérable grâce au passage du cloud en termes de rapidité, d’efficacité et de coût. Mais cela peut être un processus difficile si vous vous faites mal accompagner. C’est pourquoi vous devez faire appel à un fournisseur de solutions cloud expérimenté pour effectuer votre migration.

Les étapes suivantes peuvent ne pas s’appliquer à l’infrastructure et à l’environnement de votre entreprise, à vos procédures et à vos besoins futurs. Vous pouvez donc personnaliser grâce à un prestataire de qualité réussir toutes les étapes en fonction des besoins de votre entreprise. Voici les 10 étapes qui sont essentielles pour réussir la migration vers le cloud.

Déterminez pourquoi vous souhaitez passer au cloud

La première question à vous poser est la suivante : « pourquoi votre entreprise a-t-elle besoin de passer au cloud? » Vous devez déterminer si vous devez vraiment investir du temps et des ressources pour transférer votre infrastructure dans le cloud. Le passage au cloud présentera-t-il des avantages pour votre entreprise ? Sous une liste non exhaustive, voici les étapes pour passer au cloud :

  • Analyse SWOT
  • Evaluez votre environnement
  • Choisir le bon partenaire et fournisseur cloud
  • Sélectionnez l’environnement cloud requis
  • Planifiez la migration, exécutez puis monitorez

Analyse SWOT

Passer au cloud est une démarche importante. Bien que cela améliore vos opérations, cela peut être très perturbant s’il n’est pas bien fait. Alors effectuez une analyse objective des avantages et des inconvénients possibles sur cette bascule vers le cloud. La meilleure façon de procéder consiste à effectuer une analyse SWOT (Forces, faiblesses, opportunités et menaces).

Evaluez votre environnement

Vous devez évaluer votre infrastructure informatique existante, les applications que vous utilisez, les ressources, les coûts et autres détails. Cela vous aidera à prendre des décisions plus tard dans le processus de migration vers le cloud.

Bien que le cloud computing soit excellent, il n’est pas idéal pour toutes les entreprises et tous les scénarios. Dans certains cas, il serait préférable de laisser certaines de vos applications sur vos serveurs plutôt que de passer au cloud. Il est donc important d’identifier précisément les applications pouvant être déplacées vers le cloud. Une fois que vous avez identifié les applications à déplacer, l’étape suivante consiste à les analyser et déterminer la quantité de stockage nécessaire et combien vous coute vos serveurs physiques ainsi que la gestion.

Choisir le bon partenaire et fournisseur cloud

Si vous possédez le savoir-faire technique de votre organisation pour passer au cloud, c’est une situation idéale. Mais si, à un moment quelconque, vous estimez ne pas disposer des ressources ou de la disponibilité pour effectuer la démarche, le moment est opportun pour sélectionner un partenaire cloud efficace.

Le bon partenaire peut faire la différence entre une migration réussie dans le cloud.

Les choses que vous devriez rechercher chez un partenaire sont son expérience sur des projets similaires, avec des clients de taille et sur le même secteur que vous. Avoir une équipe certifiée aide aussi. Indépendamment de cela, vous devez également prendre en compte d’autres facteurs lors de la sélection du fournisseur – tels que le contrat de niveau de service promis et un service client disponible.

Sélection de l’environnement cloud

Donc, vous avez décidé d’enclencher la procédure de migration alors la prochaine chose que vous devez identifier est l’environnement cloud qui vous aidera à atteindre vos objectifs. Une fois que vous avez sélectionné le type de cloud que vous utiliserez, vous devez déterminer l’architecture dont vous aurez besoin pour la migration. Répertoriez les applications que vous allez migrer. Sur la base de l’analyse lors de l’évaluation de votre environnement.

Planifier et exécution de la migration

Maintenant que tout est prêt pour la migration, la prochaine étape consiste à planifier son déroulement. Il est important que le plan prenne en compte les éléments suivants :

  • Temps d’interruption minimal
  • Ordre de migration des applications
  • Délais et suivi des indicateurs clés pour définir une migration réussie

Planification et vérification validées, reste l’exécution avec les étapes suivantes :

  • La première chose est bien entendu la sauvegarde de vos données. Sauvegarder vos serveurs et vos données existants pour vous assurer de ne rien perdre.
  • Déploiement : Configurez l’environnement cloud. Cela inclut la mise en service, les connexions et le test de tous les composants
  • Migration des données – une fois le déploiement terminé, il est important de migrer les données existantes vers cette nouvelle solution de cloud afin de maintenir la continuité de l’activité.
  • Test – la dernière étape de la migration consiste à tester et à peaufiner. Une fois les données déplacées, vous devez vous assurer que tout fonctionne comme prévu. Assurez-vous que vos données sont présentes et correctes et que l’environnement est sécurisé

Une fois votre migration effectuée avec succès, il est important de mettre en place une surveillance et monitorer l’ensemble de vos actions pour vous aider à identifier et à résoudre tous les problèmes potentiels pouvant survenir dans ce nouvel environnement.