Le terme “nettoyage industriel” désigne l’activité des entreprises de nettoyage qui ont pour rôle l’entretien des bâtiments et des installations à usage professionnel (usines, laboratoires, chantiers…). Leur champ d’activité s’étend aussi aux bâtiments administratifs, aux lieux publics. Quel rôle jouent-elles exactement ?

Qu’est-ce qui est nettoyé réellement ?

Selon le type de bâtiment dans lesquels elle intervient, le société de nettoyage pour industrie propose des services spécifiques.

Les bâtiments publics (centres commerciaux, aéroport)

Ce sont des endroits qui reçoivent énormément de monde. Ils requièrent un nettoyage régulier pour maintenir le meilleur niveau d’hygiène. L’entreprise de nettoyage s’intéresse généralement aux sols, aux portes,aux vitrines, aux sanitaires mais aussi aux conduits de ventilation.

Il faut noter que l’entretien des lieux publiques est une nécessité pour éviter de propagation de germes et multiplier la contagion.

Les lieux publics

Dans ce cas, les entreprises sont chargées le plus souvent du nettoyage des voies publiques, des jardins ou des parcs, des façades des bâtiments, des graffitis et des lieux sinistrés (après un incendie, une catastrophe, etc.).

Les hôpitaux, les lieux de production et de transformation (usines, laboratoires, chantiers)

Ici, le nettoyage est plus complexe à cause des protocoles à respecter dans ces endroits particuliers. Les éléments à entretenir sont pour la plupart des machines (en usine, sur les chantiers). Les salles d’opération, de test, équipements sont sujets à des décontaminations ou désinfections dans les hôpitaux et les laboratoires.

Comment se fait le nettoyage ?

Le matériel utilisé et les techniques de nettoyage dépendent des surfaces et des taches rencontrées.

Les techniques

Il existe de nombreuses techniques qui sont influencées par les avancées au niveau technologique. On a l’aspiration pour les sols et la ventilation et le nettoyage humide (le bio-nettoyage, le shampoing-moquette combinant produit d’entretien et décontaminant).

Pour le textile, on utilise le lavage à la vapeur. Les zones difficiles d’accès et les petits objets sont nettoyés par le nettoyage par ultrason, le spray méthode et le nettoyage à haute pression. Quant à l’hydrodécapage et l’hydrogommage sont utilisés, eux, généralement pour nettoyer les tags sur les murs dans les lieux publiques ou lieux privés.

Le matériel

On recense les traditionnels chariots de nettoyage qu’on équipe de différents seaux, de balais et de produits d’entretien pour un nettoyage manuel.

Des jeux de couleurs sont spécifiques pour ne pas transférer la contamination des sols et surfaces.

Les produits d’entretien sont des détergents, des produits pour les sols, des nettoyants ou produits antistatiques pour vitres, des déboucheurs de canalisation, des désodorisants, de la lessive. Pour les désinfections et décontaminations, on utilise des virucides, des germicides et des bactéricides. Cependant de nombreuses sociétés de nettoyage délaissent de type de produits le plus possible au profit des produits Bio pour être plus en accord avec les normes sanitaires européennes ainsi que pour la bonne santé de leurs collaborateurs et de leurs clients.

Les contrôles d’hygiène

Les entreprises de nettoyage industriel peuvent intervenir dans les entreprises pour des contrôles d’hygiène. Ceux-ci peuvent être inopinés, donc sollicités par des organismes officiels de surveillance sanitaire généralement dans l’agroalimentaire mais aussi volontaires.

Dans le dernier cas, il s’agit d’entreprises qui veulent vérifier la mise en place des bonnes pratiques d’hygiène ou qui veulent se faire accompagner dans des démarches qualité.